Conseils pour installer un petit spa dans la maison

Se tailler un petit coin chez soi pour se détendre, se sentir bien et prendre soin de soi est encore considéré comme un luxe, mais ce n’est plus un rêve à la portée de quelques-uns.

Grâce à des solutions de plus en plus compactes mais complètes, il est aujourd’hui assez facile d’installer un petit spa chez soi, dans la salle de bain ou dans une autre pièce.

Même dans une petite maison, vous pouvez trouver de la place pour un sauna compact ou un bain turc, en renonçant peut-être à autre chose. Et quand l’espace de la maison ne suffit pas, on peut toujours penser à le faire dehors, dans le jardin.

Après tout, le sauna, le bain turc et le bain à remous sont des traitements non seulement pour le plaisir, mais avec de nombreux effets positifs sur le bien-être du corps.

Ce n’est pas une coïncidence si les entreprises qui fabriquent des produits pour les spas et les spas d’hôtel orientent de plus en plus leur production vers des modèles spécifiques pour le secteur domestique.

Quelle est la signification du mot « spa » ?

Le mot spa, compris comme station thermale ou centre de bien-être dans de nombreuses langues du monde, dérive du nom de la ville belge de Spa, dans la province de Liège, qui est riche en sources thermales, connues et fréquentées à cet effet depuis l’époque romaine.

Où placer le spa dans la maison ?

Il est certainement plus facile d’installer un spa dans une maison encore en construction que dans une maison existante, en raison de l’emplacement des installations. Mais même dans ce dernier cas, il existe des solutions pratiques pour résoudre le problème.

Le moyen le plus simple de s’offrir ce petit luxe est d’acheter une cabine de douche multifonctionnelle avec sauna et bain turc. De cette façon, il n’est pas nécessaire de prendre de la place pour d’autres fonctions : ce type de cabine occupe exactement le même espace qu’une cabine de douche de taille moyenne.

Il existe également des colonnes multifonctions spéciales à placer à l’intérieur d’une cabine de douche existante, sans apporter de modifications substantielles à la salle de bains.

Un autre système très simple pour profiter de traitements de bien-être à la maison consiste à remplacer la baignoire traditionnelle par un modèle de bain à remous équipé de toutes les options permettant de recréer un spa. Comme alternative à la salle de bains classique, une baignoire à remous ou une cabine multifonctionnelle peut également être placée à l’intérieur de la chambre, car il y a suffisamment de place.

Si, par contre, vous préférez installer le spa à l’extérieur de la maison, il existe des solutions faites de matériaux résistants et en même temps en parfaite harmonie avec le milieu environnant. Parmi les matériaux les plus couramment utilisés pour le revêtement, on trouve le sapin et le cèdre.

Accessoires pour spa à domicile

Toutefois, contrairement à une cabine de douche ordinaire, les systèmes multifonctionnels doivent être équipés de la meilleure façon possible pour rendre l’expérience aussi complète et agréable que possible.

Ainsi, dans ces cabines, même petites, vous ne pouvez pas manquer les sièges (banquettes ou tabourets) ou même les lits avec appuie-tête pour profiter d’un bain de vapeur en toute tranquillité.

Un sol antidérapant contribuera à rendre son utilisation plus sûre, tandis que l’éclairage avec la chromothérapie rendra le petit sauna encore plus semblable à un centre de bien-être.

La diffusion d’une musique adéquate permettra d’avoir un résultat complet et absolument réussi.

Les installations thermales nécessaires à domicile

Pour installer un petit spa à domicile, le système électrique et les points d’éclairage doivent être correctement préparés.

Il est préférable que le générateur domestique dispose d’une puissance engagée de 6 kWh, pour soutenir l’engagement énergétique requis par le chauffage de l’eau et la production de vapeur.

L’espace limité des murs domestiques est également un avantage, car les systèmes et les machines sont proportionnés et subordonnés à ce facteur, tant en taille qu’en potentiel.

Les unités de puissance (pompes, chaudières, etc.) sont intégrées dans le corps des appareils et non, comme dans les systèmes professionnels, dans des pièces séparées qui leur sont dédiées.