Salle de bains étroite et longue : comment rénover et aménager les sanitaires

Nous traitons d’un sujet qui intéressent ceux qui ont besoin d’une deuxième salle de bain et qui se trouvent obligés de l’organiser dans un espace long et étroit.

La largeur utile : 80 cm ou 120 cm

La nouvelle salle de bain pourrait être obtenue en « volant » une petit espace de la pièce adjacente. Vous vous retrouverez donc avec une largeur comprise entre 80 et 120 cm, ce qui vous obligera à aligner tous les appareils sanitaires d’un côté.

Il est évident que la différence entre 80 cm et 120 cm est importante : une salle de bains de 120 cm, par exemple, offre de plus grandes possibilités de positionnement du lavabo, permettant également, selon sa longueur, de le positionner parallèlement à l’entrée, éventuellement avec un miroir suspendu au plafond, pour diviser l’espace avant la zone des toilettes et du bidet.

Dans une salle de bain de 80 cm, cependant, la position et la fonctionnalité de la porte d’entrée sont critiques : pour y accéder, il faut déplacer le lavabo.

1. Ouvrir la porte vers l’extérieur : cette solution crée le danger de mettre la « porte au visage » pour ceux qui passent devant la salle de bain.

2. Mettre une porte-livret : une solution peu élégante pour le type de porte mais parfois très efficace

3. Mettre une porte coulissante, à l’intérieur du mur ou à l’extérieur : c’est certainement la meilleure solution, mais il faut avoir l’espace nécessaire pour faire coulisser la porte, soit à l’intérieur du mur (avec son contre-châssis), soit à l’extérieur.

La longueur et la disposition des appareils sanitaires

Quant à la profondeur, on estime les espaces nécessaires pour positionner les sanitaires.

Le lavabo doit généralement être placé à au moins 20 à 30 cm de la porte d’entrée (cela dépend également de la largeur, comme nous l’avons vu précédemment).

Le lavabo prend au moins 50 cm (mais il y en a aussi 40 ou moins), puis il faut 20 cm d’espace avant la cuvette, environ 35 cm pour les toilettes, 20 cm d’espace avant le bidet, environ 35 cm pour le bidet, à nouveau 20 cm de séparation et ensuite 80 cm pour la douche (il y a des douches de 70 cm, mais elles sont très étroites). Cela fait un total d’environ 280 cm.

Bien entendu, selon la longueur du bain, vous pouvez avoir différentes configurations :

1. Supprimer le bidet et le remplacer par un « hydroscope » : il s’agit d’une douchette à main avec un tuyau, à utiliser dans les toilettes, dont l’usage remplace celui du bidet traditionnel. 

2. Éliminer complètement la cabine de douche : au bout de la salle de bains, il y a souvent une fenêtre, qui doit donc être intégrée dans la douche : bien sûr, le cadre doit être en PVC et éventuellement ouvert aux vasistas, ne laissant que l’ouverture à charnière à nettoyer de l’extérieur.