Comment installer la buanderie dans la maison

Le linge qui sèche dans la salle de bains, la machine à laver qui encombre la cuisine, la table à repasser qui traîne au salon. Ce désordre permanent vous pèse de plus en plus. Le remède : aménager une buanderie pratique et fonctionnelle.

Buanderie, cellier ou arrière-cuisine ?

Ces 3 mots ont plus ou moins désormais la même signification dans l’esprit des personnes faisant construire ou rénovant une maison. À l’origine, une arrière-cuisine est une pièce attenante à la cuisine, dédiée au rangement (de boites de conserve, d’épices, d’ustensiles peu utilisés, d’appareils électroménagers secondaires comme la friteuse, le wok, la sorbetière, la machine à pain mais aussi un deuxième frigo ou un congélateur).

Le cellier est quant à lui par définition une pièce fraîche, attenante au garage, prévue pour la conservation des denrées alimentaires périssables et des vins. Enfin, la buanderie (parfois aussi appelée lingerie) est un espace réservé aux lessives et au ménage, elle comporte des arrivées et évacuations d’eau pour les machines mais aussi pour l’ajout d’un éventuel évier.

De plus en plus, les 3 espaces se confondent pour ne former qu’une pièce annexe, dont l’appellation dépendra de chacun et de l’utilisation prévue pour la future pièce.

Les avantages de la buanderie

C’est la pièce pratique par excellence. La buanderie constitue le lieu dédié entièrement à la lessive, aux rangements des produits ménagers ainsi qu’aux accessoires de cuisine. En somme, elle regroupe tout ce qui est nécessaire pour faire tourner correctement l’ensemble de votre maison. La buanderie sert aussi à cacher tout ce qui est pratique mais pas toujours agréable à l’œil ! Dans un premier temps, cette petite pièce permet de désencombrer la salle de bains ou la cuisine. Idéalement, elle trouve ses quartiers dans une petite pièce au sous-sol. Le bruit et les vibrations des différentes machines ne dérangent ainsi personne. Mais, si vous ne disposez pas d’un garage ou d’une pièce dédiée, la buanderie peut également être attenante à la cuisine ou se dissimuler sous un escalier.

Les appareils et accessoires indispensables à une buanderie

La buanderie doit être intelligemment conçue pour des conditions de travail optimales. Indispensables, la machine à laver et le sèche-linge y trônent en maîtres. Vos vêtements délicats ne passent pas tous en machine. Pensez à caser un évier et un étendoir. Ce dernier élément se fixe au plafond ou sur un mur. Si vous ne jouissez pas de beaucoup de place, misez pour un fil rétractable. Les lessives terminées, la planche à repasser classique ou escamotable est à portée de main.

La buanderie, tout comme la cuisine ou la salle de bain, n’échappe pas à l’optimisation de l’espace. Optez pour des meubles adaptés, qui épousent les dimensions de votre pièce et vous offrent un maximum de rangements. Des étagères et des placards peuvent fleurir du sol au plafond. Ils accueilleront vos détergents, votre lessive, votre assouplissant ou encore vos détachants. Si votre buanderie est exiguë, privilégiez les portes coulissantes. Prévoyez un plan de travail ou une table rabattable pour plier vos habits. Des tiroirs ingénieux peuvent vous donner accès à des paniers. Ils vous permettront de trier les vêtements sales ou de stocker ceux qui attendent d’être repassés. Les murs libres peuvent s’agrémenter de crochets et de patères. Pensez également à installer une poubelle. Elle est bien utile pour jeter les bouteilles vides, les papiers des poches de pantalon ou encore la poussière du filtre du sèche-linge.

Où mettre la buanderie ?

Disposer chez soi d’un espace dédié où l’on peut effectuer toutes les opérations dédiées à la blanchisserie, du lavage au repassage, est sans doute une grande chance mais surtout un confort.

Cependant, il n’est presque jamais possible d’avoir une pièce spéciale pour servir de buanderie ; bien plus souvent, il faut se contenter d’un coin spécial dans la salle de bains ou le placard.

Dans tous les cas, cependant, qu’il s’agisse de la buanderie indépendante ou du coin buanderie obtenu dans une autre pièce, il est essentiel de combiner l’esthétique et la fonctionnalité, afin de ne pas avoir la maison perpétuellement en désordre.

La laverie indépendante, même petite, est une pièce qui permet d’effectuer toutes les opérations de lavage dans le plus grand confort et sans créer de confusion dans les autres pièces.

Toutefois, s’il n’est pas possible de le mettre en place, cela ne signifie pas que vous devez renoncer à la fonctionnalité.

Il suffit d’utiliser des solutions peu encombrantes, telles que des meubles à colonnes, et d’utiliser des portes coulissantes pour cacher la zone à la vue.

Un coin buanderie intégré à la cuisine

L’espace buanderie aménagée derrière des panneaux coulissants, cette buanderie occupe un pan de mur inutilisé dans la cuisine. Elle dispose de nombreux rangements, mais aussi d’un petit évier, pratique pour rincer ou détacher les vêtements avant de les mettre au lavage.

L’idée à copier : une cloison mobile transparente pour pouvoir s’isoler du bruit des machines mais conserver un maximum de lumière dans ce petit espace fermé.

Une buanderie cachée dans le placard

L’espace buanderie : lave-linge, flacons et boîtes de rangements sont tous dissimulés derrière une porte de placard toute hauteur au coloris assorti au meuble sous-vasque. Une solution simple, efficace et esthétique !

L’idée à copier : la couleur pastel, douce et rafraîchissante, pour donner un souffle contemporain à la salle de bains.

Une buanderie à côté de la salle de bains

L’espace buanderie : installée dans un espace adjacent à la pièce, cette jolie buanderie est le prolongement idéal de la salle de bains. Équipée d’un lave-linge et d’un sèche-linge, elle possède également un grand nombre de rangements. Parfait pour y déposer directement ses vêtements, laver et ranger son linge de toilette à portée de main.

L’idée à copier : empiler les appareils pour ne pas trop encombrer la pièce, et se réserver un plan de travail, pratique pour plier le linge aussitôt sorti de la machine.

Une buanderie derrière une porte-miroir

Quand on manque de place à la maison, un petit coin de penderie peut suffire à aménager un espace buanderie. Encastré entre deux rayonnages, le lave-linge se fait rapidement oublier, et le linge propre retrouve vite sa place sur les étagères une fois sorti de la machine.

L’idée à copier : un porte-miroir coulissante, à la fois compact et utile pour rapporter plus de lumière dans la pièce.

Une buanderie dans une alcôve

C’est ici une alcôve qui a été aménagée avec un placard astucieux, pour contenir à la fois les éléments de la buanderie, mais aussi quelques rangements façon dressing. Tout semble rentrer au millimètre près, comme dans un rangement sur-mesure.

L’idée à copier : le fond de l’alcôve peint en bleu nuit, pour donner de la profondeur à l’aménagement par ailleurs très blanc.

Comment équiper la blanchisserie ?

L’élément de base de la blanchisserie est bien sûr la machine à laver. Il existe de nombreux modèles différents en termes de capacité, de taille et de caractéristiques, il est donc inutile de s’attarder ici sur l’appareil.

Mais gardez à l’esprit au moins les deux types de charges habituelles des patrons.

Ce dernier est généralement un modèle peu encombrant qui peut avoir une largeur ou une profondeur réduite. Cependant, la laveuse du hublot peut être plus utile car elle permet également de laver les couvertures et les couettes.

S’il est difficile de faire sécher votre linge à l’extérieur dans la région où vous vivez, vous pouvez également envisager d’installer un sèche-linge dans la buanderie.

Par ailleurs, en cas d’espace insuffisant, n’oubliez pas qu’il existe également des lave-linges et des sèche-linges, c’est-à-dire des machines à laver qui comportent également un programme de séchage.

Pour les vêtements les plus délicats, peut-être entre deux meubles, il existe des bâtonnets à ressort pour le séchage des vêtements.

Les vêtements délicats, doivent toujours être lavés à la main, de sorte qu’une salle de bain, même très petite, ne doit jamais manquer.

Sur le marché, vous pouvez trouver des meubles déjà équipés d’une baignoire en céramique ou en fibre de verre.

La présence de meubles et d’étagères est évidemment indispensable pour stocker et conserver tous les détergents et les produits d’entretien nécessaires pour faire la lessive.

N’oubliez pas un panier à linge dans lequel vous pourrez mettre les vêtements à laver, peut-être doublé d’un tissu respirant pour éviter la stagnation des mauvaises odeurs.

S’il y a de la place, mettez aussi un deuxième panier où vous pourrez mettre les chiffons propres en attente de repassage et bien sûr une planche à repasser.

Autres éléments nécessaires à la préparation du linge

L’éclairage de cette pièce est fondamental : il doit certainement être harmonisé avec celui du reste de la maison, mais il ne doit pas être simplement une lumière d’ambiance comme c’est le cas pour d’autres pièces.

Ici, comme dans la cuisine, il y a un vrai travail qui nécessite une lumière intense pour être bien fait.

Attention donc à la conception de l’éclairage.

En raison de la forte présence d’humidité, il est conseillé de peindre les murs de la buanderie avec des peintures respirantes et résistantes à la moisissure.

L’éclairage et les couleurs choisis pour les murs seront, avec le mobilier, les éléments les plus importants pour donner à l’environnement un aspect à la fois agréable et fonctionnel.